Les ressources mobilisables

Les ressources mobilisables

La pluridisciplinarité et le CHSCT :

La notion d’approche pluridisciplinaire de la prévention a été instaurée dans le débat social à travers la signature de l’accord sur la Santé au Travail de 2000. Pourquoi développer une telle approche et quelle est la place du CHSCT dans la pluridisciplinarité ?

Les questions de santé au travail dans l’entreprise sont complexes et nécessitent, pour les comprendre et les prévenir, de combiner différentes approches :
- une approche médicale qui permet d’appréhender les caractéristiques des travailleurs, les effets sur leur santé d’une exposition à un risque, ou plus précisément d’un cumul d’expositions à une pluralité de risques,
- une approche technique qui permet de prendre en compte les normes, les règles quant aux caractéristiques des machines, de l’outillage, des bâtiments, des protections individuelles, etc.
- une approche par l’organisation du travail qui va apporter des éléments sur les conditions de réalisation du travail, l’activité de travail, les relations de travail, les savoir-faire de prudence, les représentations des salariés par rapport aux risques, etc.

Les membres de CHSCT ne peuvent pas avoir toutes ces compétences. Mais ils ont connaissance des situations de travail et des conditions dans lesquels les travailleurs sont exposés aux risques. À condition de savoir les analyser.

Ainsi, les CHSCT doivent savoir s’entourer. Leur composition, contrairement aux autres instances du personnel, leur permet déjà de disposer des compétences d’acteurs externes, comme le médecin du travail, les services de prévention de la CRAM ou de la MSA, l’OPPBTP et l’inspecteur du travail. À condition de savoir les mobiliser.

D’autres acteurs externes peuvent aussi être mobilisés : le réseau ANACT, les consultants, les intervenants en prévention des risques professionnels, les organismes agréés, etc.

Des acteurs internes peuvent également être mobilisés : l’infirmière du travail, le responsable de la sécurité, le responsable des ressources humaines, le responsable des travaux neufs, de la maintenance, etc.

Le CHSCT est un lieu de dialogue social et doit s’entourer pour mieux travailler. Par cette place particulière dans l’entreprise et cette possibilité de convoquer des compétences externes à l’entreprise, il est un acteur privilégié dans une approche pluridisciplinaire de la prévention.