Secrétaire

En bref

Données macro

La France compte environ 672.000 secrétaires.

Le métier a beaucoup évolué au cours des 20 dernières années avec la diffusion de l’informatique et du traitement de texte mais aussi avec l’augmentation des tâches de gestion et de coordination qui participent au bon fonctionnement des organisations de travail.

Métier quasi exclusivement féminin (97%), la population a tendance à vieillir :

- entre 1990 et 2002 la part des plus de 50 ans et plus est passée de 54 à 60%.
- en 2002, 26% exerçaient à temps partiel, 90% étaient en CDI

Les secrétaires sont de plus en plus diplômées : les filières CAP et BEP sont en perte de vitesse au profit des BTS et DUT.


Les risques du métier

Chute, TMS, climatisation défectueuse, pollution de l’air, douleurs cervico-dorso-lombaires, troubles auditifs, charge mentale, risque toxique, risques psycho-sociaux.

Statistiques accidents du travailet maladies professionnelles

 :
il n’existe pas de statistique spécifique au métier de secrétaire.

Ce métier expose notamment au risque de :
- chutes
- coupures
- chocs
- troubles musculo squelettiques

Risques liés aux lieux de travail

- chutes et chocs (sols encombrés, défaut de matériel d’accès au haut des armoires, encombrement des bureaux, passages trop étroits) ;
- défaut d’éclairage ;
- locaux confinés ;
- climatisation des locaux défectueuse ;
- pollution de l’air, en lien avec les ateliers de production.

(...)


Les moyens de prévention

Rappel important : La prévention doit toujours obéir à la logique suivante :

1°) suppression du risque (substitution d’un produit …)
2°) évaluation du risque qui ne peut être supprimé (document unique d’évaluation)
3°) recours en priorité à la protection collective (captage des polluants, protecteur sur machine…)
4°) protection individuelle (quand la protection collective est impossible, insuffisante ou dans l’attente de son installation).
Dans tous les cas, l’information et la formation des travailleurs s’imposent.

Moyens de rangements, luminaires, maintenance des installations, confort thermique, hygiène, installation ergonomique du matériel, sièges adaptés, évaluer la charge de travail, formation continue.

Risques de chute et de chocs

- limiter l’encombrement au sol (veiller notamment à l’absence de fils électriques au sol) ;
- disposer de moyens de rangement adaptés aux besoins ;
- respecter les normes en terme de circulation des personnes ;
- fournir les outils de manutention nécessaires.

(...)


Textes applicables

Partie IV du code du travail, notamment :
- Conception de locaux neufs ou d’aménagement des locaux existants (Articles R. 4212-1 à 4217-2)
- Aération, assainissement (Articles R4222-1 à R4222-26)
- Éclairage (Articles R4223-1 à R4223-12)
- Ambiance thermique (Articles R4223-13 à R4223-15)
- Confort au poste de travail (Articles R4225-2 à R4225-5)
- Installations sanitaires, restauration et hébergement (Article R4228-1 à R4228-37)
- Manutention des charges (Articles R4541-1 à Article R4541-11)


Pour en savoir plus

Norme NF X35-102 Conception ergonomique des espaces de travail en bureau.

Portrait statistique 1982-2002-LO. secrétaire - DARES

Santé au travail - INRS : plusieurs dossiers web à consulter tels « travail sur écran », « stress au travail », « troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs », « l’émission d’ozone par les photocopieurs et les imprimantes lasers ».


Sources

DARES Portrait statistique 1982-2002-LO. Secrétaire

Définition : Observatoire National de l’Emploi et des Qualifications vient compléter, enrichir et spécifier la Nomenclature Nationale des Professions.