Boulanger

Les moyens de prévention

Rappel important : La prévention doit toujours obéir à la logique suivante : 1° suppression du risque (substitution d’un produit …)
2° évaluation du risque qui ne peut être supprimé (document unique d’évaluation)
3° recours en priorité à la protection collective (captage des polluants, protecteur sur machine…)
4° protection individuelle (quand la protection collective est impossible, insuffisante ou dans l’attente de son installation).

Dans tous les cas, l’information et la formation des travailleurs s’imposent.

Risques de chute et de glissade liés aux déplacements

- Installer un sol antidérapant, en particulier à l’occasion d’un projet de réaménagement ou de construction de nouveaux locaux
- Installer un interphone dans le fournil pour éviter les déplacements dans la boutique

Risques lié aux manutentions et postures contraignantes

- Utiliser des aides à la manutention
- remplacer les sacs de 50 kg par des sacs de 25 kg ; manipuler à 2 personnes les sacs supérieurs à 25 kg ; adapter les hauteurs de plan de travail ou utiliser du matériel de mise à hauteur variable

Risques liés aux farines et produits ajoutés

- Avoir une ventilation générale efficace (air extrait compensé par un apport d’air neuf) et installer des systèmes de captage au plus près de la source d’émission de farine
- Lors du chargement du pétrin : préférer l’usage d’un silo avec une manche à farine assez longue pour aller jusqu’au fond de la cuve. En cas d’alimentation par des sacs, retourner ceux-ci dans le fond de la cuve quand celle-ci est ouverte, les remonter lentement en les vidant, éviter de les secouer fortement et surtout de les taper, plier doucement ou rouler les sacs vides
- Lors du frasage : préférer un capot plein plutôt qu’une grille au-dessus du pétrin, faire arriver l’eau avant la farine, mettre en route le pétrin à petite vitesse pendant au moins deux minutes, avoir un système d’extraction localisé. Un système de captage de type "anneau de Pouyès" peut être adapté sur les pétrins
- Lors de la division : certaines diviseuses sont équipées d’un système de récupération des poussières qui évite la chute de la farine sur le sol
- Lors du laminage : préférer l’utilisation d’un laminoir équipé d’un farineur automatique, avec un tapis en polyéthylène et des tapis spéciaux
- Lors du nettoyage des plans de travail : utiliser une raclette ; proscrire l’utilisation de la soufflette ; ne pas secouer les toiles
- Lors du nettoyage des sols : ne pas balayer mais utiliser un aspirateur, si possible à décolmatage automatique (changer régulièrement les filtres)
- Évacuer les sacs vides au fur et à mesure ; séparer les locaux en zones à poussières et en zones sans poussières ; séparer dans les vestiaires les habits professionnels des vêtements civils
- Quand le port de masque s’impose, utiliser un demi masque équipé d’un filtre P2

Risques incendie/explosion

- Remplacer les produits les plus inflammables (à voir avec le fournisseur) ; installer des moyens d’extinction en cas d’incendie (extincteurs)
- Faire vérifier périodiquement l’installation électrique (une fois par an ; tous les 2 ans en cas d’absence de non conformité)

Risques liés à la chaleur

- Mettre de l’eau réfrigérée à disposition
- Former à la conduite à tenir en cas de brûlure (risque lié à la chaleur des fours)

Risques liés aux machines *

- Équiper le pétrin, le batteur-mélangeur et le laminoir d’un carter de protection verrouillé électriquement (l’ouverture du carter entraine l’arrêt de la machine)

- Les machines mises en service avant le 1er janvier 1993 ont du être mises en conformité au plus tard le 31/12/2000 sur la base des préconisations techniques du plan collectif conclu entre le ministère du travail et la Confédération nationale de la boulangerie-Pâtisserie française.

Lors de l’achat d’une machine neuve, il convient de veiller, en plus des systèmes de protection obligatoires, aux performances de la machine en termes de bruit et d’émission de poussières (possibilité de capter les poussières, capot de pétrin plein et transparent plutôt que grille…).

Pour un matériel d’occasion, penser à se faire remettre un certificat de conformité.