Travail sur écran

Pour en savoir plus

Dossiers INRS :

« Mieux vivre son écran » : devant un terminal d’ordinateur, la réduction de la fatigue et de l’inconfort dépend de la manière dont l’opérateur ajuste le poste de travail, règle l’écran, adapte l’éclairement. Elle dépend aussi de sa façon de travailler et de sa vue. Consacrer un peu de temps à l’application des conseils formulés dans ce dépliant permettra aux opérateurs de mieux utiliser leur terminal, donc de mieux gérer leurs conditions de travail et de préserver leur santé.
Mieux vivre avec votre écran - ED922

« Le travail sur écran » : l’aménagement du poste de travail et des tâches qui incombent à l’opérateur peut permettre de mettre en oeuvre une stratégie de prévention efficace. Celle-ci pourra passer par un changement dans l’implantation et l’aménagement du poste, le choix d’un matériel adéquat, des modifications dans l’organisation du travail… pour aboutir à la création d’un poste de travail adapté à l’utilisateur et à sa façon de travailler, et favorisant une posture confortable.

http://www.inrs.fr/dossiers/ecran.html

« Méthode d’implantation de postes avec un écran de visualisation en secteur tertiaire » :

Cette fiche traite essentiellement de l’implantation de postes à écran dans un bureau pourvu de fenêtres et équipé d’un éclairage artificiel général. Elle indique les recommandations à observer et propose une méthode d’implantation portant sur les caractéristiques dimensionnelles et l’orientation du local, la recherche d’une zone d’implantation, les mesures d’éclairement, le choix des emplacements adéquats des postes de travail, et l’évaluation du confort visuel.

http://www.inrs.fr/publications/ED51.html

« Le travail sur écran avec 50 questions » : ce guide pratique a sélectionné 50 questions parmi celles qui se posent le plus fréquemment aux opérateurs. Pour chacune d’elles, il donne une ou plusieurs solution(s) et établit un classement, quand c’est possible, de la qualité ergonomique des solutions proposées.
http://www.inrs.fr/publications/ED923.html

« Les écrans de visualisation » : les écrans à tube cathodique émettent des champs électromagnétiques de très faible intensité. Ils sont eux-mêmes particulièrement sensibles à l’influence des champs provenant d’autres sources d’émission, comme on peut le constater en observant la déformation ou le tremblement de l’affichage. Ils cèdent à présent la place aux nouvelles générations d’écrans plats qui émettent encore moins de champs électromagnétiques et y sont peu sensibles.
http://www.inrs.fr/publications/ED4208.html